Vous êtes ici : Accueil > Référencement Naturel > Quels outils utiliser pour sortir de la pénalité Penguin 1.1?

Quels outils utiliser pour sortir de la pénalité Penguin 1.1?

Quels outils utiliser pour sortir de la pénalité Penguin 1.1? Plus d'un mois après l'application du filtre Pingouin de Google, les SERP ne se sont toujours pas remises de cet acte de pénalisation intensif des sites qui abusent du keyword stuffing et du link-spamming. Si l'usage trop abondant de mots clés sur les pages qui génèrent le plus de trafic peut être vite modéré, la gestion des backlinks suroptimisés peut être beaucoup plus difficile. Voici quelques tuyaux pour vous aider à faire le ménage...

Analyser ses liens entrants Après avoir fait le ménage sur votre site-désoptimisation des mots clés et éventuels liens sortant ou internes trop parfaits-la prochaine étape consiste en l'analyse de tous les liens qui pointent vers votre site et vos pages profondes, car ce sont les occurrences de longues traines qui vont être touchées.

Utilisez un outil pour déterminer au préalable vos positions. Seo Soft et Free Monitor sont deux logiciels gratuits qui vous permettront d'analyser vos positions chaque jour dans Google. Utilisez ces outils pour trouver tous les mots clés impactés par Penguin. Vraisemblablement, il faudra désoptimiser les liens qui pointent vers les pages de destination de ces mots-clés. Inutile de passer du temps sur des mots clés qui n'ont pas été touché. Vous repérerez facilement la chute des mots clés, ce qui constituera la base du travail de traque.

Utilisez un tableau pour recenser tous vos mots clés problématiques, surtout si vous possédez plusieurs sites. D'ailleurs, si vous êtes organisés, vous aviez déjà un tableau similaire, contenant à la fois les ancres de vos liens, couplés aux sites qui les hébergent. Sinon, c'est un bon moment pour commencer...

Cherchez tous les sites qui pointent vers vous. C'est la partie la plus importante, car il faudra analyser chaque lien, chaque site et chaque mot clé et déterminer de l'action à entreprendre. Voici les outils à utiliser pour être sûr de ne pas en rater un seul, à utiliser les uns en complément des autres.

-Google Webmaster Tools possède sont propre outil de gestion des liens entrants, en attendant qu'il propose comme cela est prévu un système de désengagement des liens douteux, afin de se prémunir du NegativeSEO. il vous faudra exporter la liste au format classeur avant d'en faire le tri, mais attention ici tous les liens sont indiqués, même ceux qui sont désuets ou qui sont en nofollow. Ce premier travail est essentiel, mais il doit être complété par une analyse plus précise à l'aide d'autres outils.

-Ahrefs se montrera votre meilleur allié en ce qui concerne l'examen complet des mots clés, leur répétition et leur présence dans les pages et sur les nom de domaines. En effet, des rapports précis sont établis pour chaque URL, avec taux d'utilisation des ancres, domaines référents, liens perdus ou gagnés...C'est avec MajesticSeo l'outil le plus poussé, mais ils sont tous deux payants et même si leur prix est justifié, on a parfois du mal à mettre la main au porte monnaie pour une utilisation ponctuelle, même si de nos jours les véritables référenceurs professionnels ne sauraient s'en passer.

Backlink watch fait partie de ces outils online gratuits et pratiques que l'on peut utiliser dans ce cas. Prenant la place de bluebacklinks qui s'est transformé en site payant et un peu douteux, il ne comporte que peu de fonctionnalités mais permet d'obtenir un panorama complet des liens entrants, le PR de la page et l'ancre, ainsi que l'attribut du backlink. Bref, le minimum, mais tout de même exploitable en cas de besoin. Le site n'est pas très rapide et il fourmille de pubs pour des services black hat mais il reste exploitable.

Ranks.fr fournit les mêmes services que ses concurrents directs, mais reste strictement payant. Néanmoins, un outil plutôt amusant permet d'assister en temps réel aux bouleversements dans les SERP. Le Serpomètre montre à l'aide d'un graphique les différentes fluctuations des résultats de Google, ce qui ne sert pas à grand chose dans ce cas précis mais permet d'assister en live aux mises à jour du filtre.

Trouvez de nouvelles ancres. Encore une fois, il s'agit d'une phase importante. Lorsque vous avez identifié les pages qui vous posent problème, il va falloir agir et il est même probable que vous alliez devoir contacter les webmaster afin de modifier les ancres ou les liens. Idéalement, il faudrait donc remplacer les ancres du type "salon coiffure chien" par un lien complet, ou une expression plus naturelle. De même, les pénalités ne se lèveront que si vous diluez la fréquence de vos ancres en en créant des nouvelles, depuis de nouveaux domaines...Un véritable travail de référenceur donc.

N'oubliez pas non plus de considérer les bons et les mauvais annuaires, les plateformes de communiqués de presse et de publier uniquement des textes contenant des liens sur des sites ayant une thématique proche.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Quels outils utiliser pour sortir de la pénalité Penguin 1.1?

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.