Vous êtes ici : Accueil > Logiciel SEO > Préparez vous pour Penguin 4 avec Link Detox

Préparez vous pour Penguin 4 avec Link Detox

Préparez vous pour Penguin 4 avec Link Detox

Tandis que l'ombre d'une future mise à jour de l'algorithme de Google plane sur tous les sites, dixit Matt Cutts, beaucoup de pros du référencement se demandent comment ils vont pouvoir éviter la pénalité, sachant que leur site a été linké au tractopelle depuis des blogs brésiliens de poker ou des sites adultes avec un XRumer chargé aux stéroïdes? Voici une solution, du moins un bon moyen de faire le ménage intelligemment, pourvue par un outil que nous venons de découvrir alors que bon on commençait à penser avoir fait le tour de la question...

Cet outil s'appelle Link Detox, un logiciel de Link Research Tool, qui propose toute une gamme d'outils en Saas pour le référencement. Ce Link Detox fontionne en complément de l'outil de désaveu de liens de Google et à la manière de Webmaster tools, affiche une liste de backlinks qui pointent vers un site en particulier. Nous avons donc testé l'outil, avec la formule à 40€ pour un mois, parce l'offre à 1€ a expiré et que nous avions un site penguinisé sous la main. detox link 01 L'interface est on ne peut plus claire: Il suffit de renseigner une url et de lancer l'analyse et...le tour est joué. L'offre à 40€ est bridée mais fournit suffisamment d'éléments pour un seul site et au bout du crawl, qui peut durer assez longtemps, on obtient un rapport détaillé de tous les liens, répartis en trois catégories: Les sains, les douteux et les toxiques!

La liste complète de tous les liens est délivrée brute, il reste à trier le bon grain de l'ivraie entre les liens jugés comme valides et les liens jugés potentiellement nuisibles pour le référencement.

Attention! Les résultats livrés sont sujets à cautions et sont subjectifs à Link Detox!

Il est très déconseillé de se servir de la liste non filtrée pour commencer à procéder à un nettoyage en règle. Le moteur évalue la toxicité des liens selon différents facteurs: Liens sitewide, domaines jugé "dangereux", thèmes borderline, domaines de faible importance, réseau de blogs...Hein? Eh oui l'outil est parvenu à détecter un réseau de blog, certes avec quelques intrus mais potentiellement correct, qui est tombé suite à un mauvais cloaking...Si Link Detox est parvenu à nous signaler cela, imaginez ce que Google parvient à obtenir comme informations en tant que Registrar.

detox link 02

Le site que nous avons soumis était moyennement propre, ce qui s'est confirmé avec une répartition presque équivalente entre les liens sains et les liens douteux (et un lien toxique, un seul car les autres avaient déjà été supprimés...). Le travail qui suivit était essentiellement de la vérification manuelle de chaque lien, peu importe la raison de l'avertissement. Ancre sur URL, mot clé ou image, force du domaine, Pagerank...Beaucoup de paramètres permettent de différencier les poubelles des liens de qualité, en plus de l'indicateur de toxicité bien pensé et très explicite.

Après écumage, la liste de 493 liens a été réduite et surtout segmentée afin de pouvoir contacter les webmasters qui pouvaient ou non supprimer le lien. Cette partie est primordiale car cela permettra par la suite d'envoyer la liste des URL restant à l'outil de désaveu de liens de Google, sous la forme d'un fichier texte tout propre comme nous vous l'avions montré à l'époque.

detox link 03

Nous sommes plutôt enthousiaste vis à vis de cet outil, qui va beaucoup plus loin que l'outil de rapport de lien entrants de Webmaster tools qui est beaucoup plus limité et pas franchement à jour. En revanche, la formule d'abonnement ne sert pas à grand chose une fois le travail accompli et il faudra penser à stopper le prélèvement automatique mensuel pour éviter de payer pour un outil dont on n'a plus l'utilité.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Préparez vous pour Penguin 4 avec Link Detox

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.